Vous êtes ici

Vallée de la Seille, secteur amont et petite Seille

Le site Natura 2000 de la vallée de la Seille est situé en Moselle entre les villes de Château-Salins et Dieuze, dans le pays du Saulnois, dans la zone est du Parc naturel régional de Lorraine, .

Les milieux salés sont généralement sur le littoral. Pourtant au coeur de la France continentale, il existe aussi des milieux salés. On en trouve en Auvergne et en Lorraine. Avec près de 700 ha, la vallée de la Seille héberge le plus vaste ensemble de prés salés continentaux de France.

     

Par leur originalité lié au sel, ces milieux forment des écosystèmes rares et remarquables où se développent une flore et une faune spécifique, dont l'intérêt écologique et paysager est majeur.

On rencontre donc ici des plantes "qui aiment le sel" ou plantes halophiles : la Salicorne, l'Aster maritime, le Troscart maritime, le Jonc de Gérard... 

Salicorne d'Europe  ©pnrl/j.dao  Aster maritime ©pnrl/j.dao  Troscart maritime  ©pnrl/j.dao  Jonc de Gérard ©pnrl/j.dao

Les milieux salés continentaux nécessitent des actions de conservation. Ainsi, l’absence de fertilisation et la fauche tardive, sont encouragées auprès des agriculteurs concernés. Des contrats de 5 ans, appelés mesures agro-environnemenates territorialisées (MAEt), permettent de compenser les contraintes demandées. En complément, des acquisitions foncières et des travaux d'entretien sont menés.

En savoir plus : Présentation des prés salés de la Seille (1,3 Mo)

L'affiche du livret de vulgarisation scientifique "l'exceptionnelle Vallée de la Seille"

Le livret de vulgarisation scientifique "l'exceptionnelle vallée de la Seille"

Venez découvrir le site Natura 2000

 

 

 

Liste des milieux naturels Directive « Habitats » :

Ruppie maritime  ©pnrl/j.dao  Prés salé, détails montrant le Troscart maritime ©pnrl/m.piroux  Prés salé (Saint-Médard)  ©pnrl/j.dao  Samole de valerand ©pnrl/j.dao

Code      Nom de l’habitat
1310      Végétation annuelle pionnière à Salicorne
1340      Prés salés continentaux*
3140      Eaux oligo-mésotrophe calcaires avec Chararées
6510      Prairie maigre de fauche de basse altitude
7220      Source pétrifiante avec formation de tufs*

En savoir plus : fiches Habitats de l'Inventaire national du patrimoine naturel

 

 

Liste des espèces Directive « Habitats » :

crapaud sonneur à ventre jaune  ©pnrl/j.dao 

Code      Nom vernaculaire    Nom scientifique
1193      Sonneur à ventre jaune    Bombina variegata
1044      Agrion de Mercure     Coenagrion mercuriale
1134      Bouvière     Rhodeus amarus
1163      Chabot    Cottus gobio
1149      Loche de rivière    Cobitis taenia
1014      Vertigo étroit    Vertigo angustior
1016      Vertigo de Des Moulin    Vertigo moulinsiana
1324      Grand murin    Myotis myotis
1321      Vespertilion à Oreilles échancrées    Myotis emarginatus

En savoir plus : fiches Espèces de l'Inventaire national du patrimoine naturel

 

 

L'histoire du sel

La présence de sel dans le sous-sol de la vallée remonte à 200 millions d’années, lorsque la mer recouvrait l’ensemble du territoire français et européen. Suite aux phénomènes climatiques, le sel a cristallisé formant une importante couche de sel, puis a été recouvert par des sédiments.

Le sel a toujours été un produit indispensable notamment pour la conservation des aliments. De ce fait, le sel a été un enjeu stratégique, objet d'échange et de commerce.

Les sources salées ont été exploitées dès la préhistoire et jusqu'au 17e siècle par la technique du "briquetage". Aujourd'hui, il reste une dizaine de mares salées, s'étendant sur quelques hectares dans la région du Saulnois. Le sel n’est plus exploité mais les nombreux noms relatifs au sel rappellent la place du sel dans l'histoire de la région : Marsal, Château-Salins, Salonnes, Salines de Dieuze…

En savoir plus :

 

 

La protection des sites CSL

La protection des sources et prés salés de la vallée de la Seille débute dès 1989 sur le site du Pré Léo(Vic-sur-Seille) avec des acquisitions et des conventions agricoles menées par le Conservatoire des sites lorrains (CSL).

La protection s’est ensuite amplifié grâce à un programme européen en faveur de la biodiversité : "ACNAT Prés Salés". Conjointement mené par le parc et le conservatoire, le programme ACNAT a permis l’acquisition de 100 ha répartis sur 7 des 10 sources de la vallée.

Entre 1998 et 2009, de nouvelles acquisitions ont été réalisées au fur et à mesure de la mise en vente des parcelles prioritaires. Le CSL protège dorénavant près de 158 ha de sources et prés salés.

Les sites gérés par le CSL correspondent aux secteurs les plus salés de la vallée.

Tous les sites CSL bénéficient d'un suivi scientifique et d'un plan de gestion. Les parcelles CSL sont confiées à des exploitants agricoles locaux par l'intermédiaire de contrats SAFER. Ces contrats sont assortis d'un cahier des charges agricoles, qui reprend le plan de gestion de chaque site.

En savoir plus : Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine

PNRL 

FR 4100232
Directives : Habitats
Superficie : 1 477 ha
Département
: 57
Maitre d'ouvrage :
PnrL
Opérateur :
PnrL

 

Périmètre Natura 2000

 Périmètre du site

Communes

  1. Amelécourt
  2. Blanche-Eglise
  3. Château-Salins
  4. Dieuze
  5. Donnelay
  6. Gerbécourt
  7. Haraucourt-sur-Seille
  8. Juvelize
  9. Ley
  10. Lezey
  11. Lubécourt
  12. Marsal
  13. Moyenvic
  14. Mulcey
  15. Puttigny
  16. Saint-Medard
  17. Salonnes
  18. Val-de-Bride
  19. Vic-sur-Seille
  20. Xanrey

Communauté de communes du Saulnois

Contacter l'animateur

 

Télécharger le DocOb de la Seille (2003)

Télécharger les annexes cartographiques du DocOb de la Seille (2003)